Se connecter

PARISIS RUGBY CLUB

Rugby Santé

Pour toute l'association

Rugby Santé

Une section de rugby pour les femmes atteintes d’un cancer au Parisis rugby club

Le Parisis Rugby Club ouvre, à la rentrée, une section de rugby santé destinée aux femmes souffrant d’un cancer gynécologique.

En septembre, le club d’Ermont-Franconville (Val-d’Oise) va proposer des séances d’exercices physiques réservées aux femmes touchées par un cancer d’ordre gynécologique. « Il est conseillé aux femmes de faire du sport pendant leur maladie, explique Thibaut Coché, éducateur référent de la section Rugby santé. Pratiquer une activité physique après un cancer, c’est jusqu’à 50 % de risque de récidive en moins. »

Rugby à cinq

Bien évidemment, les séances sont adaptées.

Nous ne sommes pas sur le même format que pour des personnes en pleine forme, précise Thibaut Coché. Les femmes qui pratiquent le rugby à cinq ont des entraînements particuliers et ne font pas de gestes violents. »

Le tout se passe dans un esprit sportif où « les performances ne sont pas le plus important. Un sport comme le rugby où l’esprit d’équipe et la fraternité sont primordiaux est idéal pour ce genre d’activité. »

L’initiative a payé et démontré son efficacité à l’Oncopole de Toulouse, où une action pilote a été mise en place il y a trois ans. C’est là que Thibaut et son collègue Éric Dorgeville ont été envoyés par Boris Schneerson, secrétaire général du Parisis Rugby Club, pour être formés.

 Boris a vu un reportage sur la section de Toulouse, il nous a demandés si nous serions intéressés. Nous n’avons pas hésité avec Éric à apprendre les techniques pour pouvoir venir en aide à ces femmes. »

Pendant trois jours, en juin, les deux collègues éducateurs ont allié pratique et théorie pour pouvoir à leur tour « apporter une bouffée d’air à ces femmes atteintes d’un cancer. Sur place, nous avons pu rencontrer les femmes inscrites à la section santé et elles étaient unanimes sur les bienfaits de la pratique du sport. » Durant l’année, les éducateurs seront en contact avec des médecins qui les guideront dans les gestes à réaliser lors des entraînements.

En plus d’être un bienfait pour combattre la maladie, la pratique du Rugby « permet aux patientes de changer d’environnement, de ne plus être dans un cadre hospitalier et de sortir du cadre médical ».

Pour s’inscrire, il n’y a pas de restriction d’âge. Le club demande un certificat médical de l’oncologue autorisant la pratique du sport.

Entrainement les Vendredis de 18h30 à 19h30 au Stade de Franconville (95130)